• Rose est l'arbre à plumes
    Tel un parasol s'ouvrant
    Le bassin fredonne

    Rangée de grands pins
    Sur l'herbe jouent des bambins
    La la la la lère

    Bouquet à la main
    La mariée est en blanc
    Clic clac ! Qu'elle est belle !

    Le vent s'est levé
    Les blancs rosiers nonchalants
    Des rires d'enfants

    Nuage coton
    Au ciel bleu de porcelaine
    Triolets d'oiseaux

    Couple d'hirondelles
    Foisonnement de dentelles
    Froufrou de satin

    Les pas cadencés
    Dans l'allée entre les arbres
    Souffles expirés

    Hortensias en boule
    Instant de repos d'été
    Echappée des mots

     

    Marie-Isabelle. N° 2007/010

    Poème sous forme de haïkus japonais


    1 commentaire
  •  

    Maison de Louise LABE 28 de la rue Paufique à Lyon - Photo MariGil

     

    Ne reprenez, Dames, si j'ai aimé,
    Si j'ai senti mille torches ardentes,
    Mille travaux, mille douleurs mordantes,
    Si en pleurant j'ai mon temps consumé,

    Las ! que mon nom n'en soit par vous blâmé.
    Si j'ai failli, les peines sont présentes.
    N'aigrissez point leurs pointes violentes ;
    Mais estimez qu'Amour, à point nommé,

    Sans votre ardeur d'un Vulcan excuser,
    Sans la beauté d'Adonis accuser,
    Pourra, s'il veut, plus vous rendre amoureuses

    En ayant moins que moi d'occasion,
    Et plus d'étrange et forte passion.
    Et gardez-vous d'être plus malheureuses.

     

    Louise LABE dite la Belle Cordière (1525-1566)


    votre commentaire
  • Lyon au parc de la Tête d'Or - Photo MariGil

     

    D'un souffle léger de vent, le bassin frémit à peine
    Les oiseaux, chantant, font des mélodies en échos de fontaine
    Remplissent la trace de nos pas sur le chemin de terre
    Des éclats de mica font scintiller les pierres

    Des pédalos s'éclipsent sur l'onde fusionnelle
    Des pétales en ellipse aux pendants des tonnelles
    Se glissent dans la trace de nos pas sur le chemin de terre
    Des éclats de mica font scintiller les pierres

    De blancs nuages s'émèchent dans un ciel infini
    Quelques branches revêches à l'hortensia fourni
    D'un souffle léger de vent, le bassin frémit à peine
    Les oiseaux, chantant, ont étourdi les échos de fontaine

    La roseraie offre à la lumière ses parterres de couleurs
    Tous les trésors d'un coffre ouvert aux mille et une senteurs
    La mariée est en jaune d'un jour de soleil d'un impossible oubli
    Et le doux vœu d'un faune soudain la surprend, elle sourit

    De blancs nuages s'émèchent dans un ciel infini
    Quelques branches revêches à l'hortensia fourni
    De sa peur, un lézard se délaisse et paresse des instants
    Et la fleur se fait tendresse, le papillon y met l'accent

    La mariée est en jaune d'un jour de soleil d'un impossible oubli
    Et le doux vœu d'un faune est toujours présent, elle sourit
    Quand l'air se fait bruissant telle robe de satin
    Deux cœurs resplendissants unissent leurs destins

     

    Marie-Isabelle N° 2007/009


    1 commentaire
  • Photo MariGil
    Des roses à foison qui colorent l'horizon
    Corolles découvrant des parfums enivrants
    Vieilles dames courbées, leurs jeunes années plombées
    Cheminent à pas lents le long des massifs blancs
    Là les rouges grimpants, là les jaunes rampants
    Dardent leurs gros pompons ourlés comme jupons
    Mamans, bébés coquins, jeunes lutins taquins
    Conversent aux allées l'été renouvelé
    J'entends les fontaines couler rimes sereines
    Les oiseaux me confier la candeur des mûriers
    Les barques bleues glissent sur les ondes qui plissent
    Et les gens s'attardent au lac qui se farde

     

    Marie-Isabelle N° 2007/008

    votre commentaire
  •  
     
    NOUVEAU FORUM AVEC MARIGIL
     
    cliquez ci-dessous
     
     
     POETIQUEMENT VOTRE Index du Forum
     
    FORUM DE POESIE INTERNATIONAL
    CREE ET ANIME PAR DES LYONNAIS
     
     
     
    OUVERT AUX ECRIVAINS DEBUTANTS OU CONFIRMES
     
    NOMBREUSES RUBRIQUES 
     
    DES POEMES ET TANT DE THEMES
     
    DES JEUX ET DES RUBRIQUES D'INITIATION
     

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique